BARON Immobilier

ABBAYE DE BONLIEU – Sainte-Eulalie

L’âme d’un village aux portes de Bordeaux

Située à la pointe de l’Entre-Deux-Mers, plus grand vignoble Bordelais, Sainte-Eulalie a su garder le charme de la petite commune rurale qu’elle a longtemps été.
Intimement liée à la culture du vin, ses nombreux vignobles ont fait sa renommée d’antan et son attractivité touristique d’aujourd’hui.
Sa proximité avec Bordeaux, dite “La Belle Endormie”, lui vaut de séduire chaque année de nouveaux habitants.

Un héritage historique

Habitée depuis la fin de l’antiquité, Sainte-Eulalie abrite un riche patrimoine.
Ainsi l’Abbaye de Bonlieu fut construite en 1141 par le moine Sicaire mandaté par le seigneur Gaston de Montferrand. Celui-ci reçut la charge de faire défricher et construire un couvent, une chapelle et un hôpital en la paroisse de Sainte-Eulalie.
Grace à la production de vin, Sainte-Eulalie attirera une population travailleuse et se structura comme village au cours de siècles suivants.

L’Abbaye de Bonlieu

Ancienne abbaye cistercienne du 12ème siècle, elle fut partiellement détruite pendant la Révolution Française puis transformée en habitation au 19ème siècle.
Cette demeure de charme, à l’architecture classique, dévoile une maison au cachet historique et au confort bourgeois.
L’aile gauche dévoile des chais, anciennement destinés à la vinification, tandis que, l’aile droite accueille la chapelle, vestige de l’ancienne église abbatiale. Elle abrite en son sein un mausolée en souvenir de Saint-Sicaire, patron de Sainte-Eulalie. Et au dessous, une galerie souterraine, vestige de catacombes murées à quelques dizaines de mètres.
Seules quelques traces des anciens bâtiments monastiques demeurent : la cour intérieure à l’emplacement de l’ancien cloître, les deux piliers de l’ancienne chapelle et les fenêtres des dortoirs des moines.
Située dans un parc de 10 hectares, l’Abbaye détient 4 vignes de l’appellation “Premières cotes de Bordeaux”.

Le projet de réhabilitation

La réhabilitation complète de la maison bourgeoise du 19ème siècle et du corps de ferme (façades, toiture, menuiseries, parties communes et privatives) redonnera vie à ce site historique.
Transformée en demeure d’exception, l’Abbaye de Bonlieu offrira un lieu de vie intimiste et atypique, dans un cadre verdoyant.
Le corps de ferme ainsi que les chais, accueilleront des appartements remarquables au confort unique.
Véritable parenthèse de nature, le parc paysager, agrémenté d’arbres multi-centenaires et de sa piscine ouverte, ravira les résidents.

De véritables lieux de vie d’exception

Déclinés du studio au 4 pièces dont 8 duplex, la première phase dévoile 23 appartements aux surfaces généreuses à vivre. Dans un second temps, 5 nouveaux appartements seront déclinés dans une belle variété d’aménagements et de surfaces. Pensés comme de véritables lieux de partage, le séjour et la cuisine ouverte composent une pièce conviviale.
Les intérieurs offrent de belles hauteurs sous plafond et de nombreuses ouvertures, faisant la part belle à la lumière naturelle.
Les appartements traversant situés en rez-de-chaussée se prolongent sur de beaux jardins privatifs. Un logement d’exception s’ouvre sur une verrière, offrant une vue sur les magnolias du parc, vieux de plus de 300 ans.

Des prestations de qualité

Les cuisines

Les revêtements de sol

Dans toutes les pièces, les sols présentant un caractère patrimonial seront conservés et restaurés. Le cas échéant, dans les pièces sèches les sols seront en parquet contrecollé avec des plinthes de 100mm, et pour les pièces humides, du carrelage en grès cérame.

Les revêtements muraux

Les moulures en bois présentes sur les murs seront conservés et habilleront avec cachet les logements.

Un investissement éligible au dispositif Déficit Foncier

Le régime du Déficit Foncier permet à l’investisseur locatif de déduire le montant des travaux payés, de son revenu foncier.

Les travaux sont déductibles des revenus fonciers de l’année de leur paiement, et ce sans limitation dans la durée.
Si le résultat foncier après ces déductions est déficitaire, ce déficit est déductible du revenu global dans la limite de 10 700 euros. Le report des déficits fonciers non utilisés au-delà des 10 700 euros est possible pendant 10 ans maximum. Ce report, ainsi que les intérêts d’emprunt, n’est imputable que sur les seuls revenus fonciers.
Les immeubles soumis à ce régime fiscal ne sont pas concernés par le plafonnement global des avantages fiscaux.
En tout état de cause, le bien doit être loué non meublé pour une durée minimale de 3 ans après utilisation des déficits.

Exit mobile version