de 9h à 18h

lundi - Vendredi

26 rue du Petit Parc

33200 BORDEAUX - Fr

+33 953 606 164

contact@baronimmo.fr

Comparer les annonces

L’obligation remboursable en action

C’est avant tout une obligation ordinaire. Mais ces titres ne sont pas remboursés en espèces, mais en titres de la société émettrice.

Pour l’investisseur, l’ORA permet de parier sur le redressement futur d’une entreprise tout en percevant un intérêt. Mais l’investisseur accepte un taux de rendement inférieur à celui des obligations de même catégorie.

En fait ces titres sont à considérer comme des actions, avec un rendement garanti par contrat, mais sans grand parachute à la baisse.

La société émettrice a la certitude de réaliser une augmentation de capital, au plus tard à la date de remboursement.

Contrairement aux obligations convertibles, le risque de ne pas augmenter les fonds propres est donc nul.

Inconvénients :

– manque de liquidité,

– difficile à évaluer : le cours de l’action à l’horizon du remboursement étant impossible à anticiper, ce qui rend difficile l’évaluation du taux du rendement actuariel.

 

img

Edouard BARON

Articles Similaires

Euronext rachète la bourse de Dublin

-->Fin novembre 2017 « C'est une étape majeure dans le développement du groupe ». Stéphane Boujnah, PDG d'Euronext, ne boudait pas son plaisir mercredi soir, après l'annonce du rachat de la Bourse de Dublin par l'opérateur paneuropéen pour 137 millions d'euros. Et pour cause, c'est la première fois depuis 2002 qu'une nouvelle Bourse intègre le modèle fédéral d'Euronext.

continuer la lecture
par Edouard BARON

Les opérations financières

1- Les seuils légaux • Seuil 5 % : Lorsqu’on atteint 5 % du capital, cela permet de demander l’inscription d’un projet de résolution à l’ordre du jour des assemblées générales. Publication officielle du franchissement de seuil à la hausse comme à la baisse. • Seuil 10 %

continuer la lecture
par Edouard BARON

L’offre au public de titres financiers

L’ordonnance du 22 janvier 2009 relative à l’appel public à l’épargne substitue à la notion française d’appel public à l’épargne la notion européenne d’offre au public de titres financiers. Avantages pour l’entreprise - augmentation du capital

continuer la lecture
par Edouard BARON

Rejoignez la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.