de 9h à 18h

lundi - Vendredi

26 rue du Petit Parc

33200 BORDEAUX - Fr

+33 953 606 164

contact@baronimmo.fr

Comparer les annonces

Comprendre le processus d’investissement

Introduction

Un placement, quelle qu’en soit la nature, présente toujours la même caractéristique de base : il résulte d’un échange entre, d’une part un actif monétaire et d’autre part, un actif financier ou immobilier. L’acte de placement résulte d’un arbitrage entre une liquidité immédiate et certaine et un rapport futur et éventuellement incertain.

En général, aucune classe d’actifs ne répond à l’intégralité des critères que l’investisseur retient : il est alors nécessaire de réaliser une allocation d’actifs, c’est-à-dire de répartir ses capitaux entre différentes classes d’actifs.

L’étape de la mise en place de l’allocation d’actifs est décisive car l’investisseur sait que la rémunération proposée par les actifs sans risques n’est pas suffisante pour pérenniser le capital dans le temps.

C’est le taux de rendement moyen attendu (somme des revenus qu’un investissement procure, gains ou perte en capital qu’il génère) qui va permettre de définir quel actif sera identifié comme stratégique.

Définition du profil de risque

L’attitude face au risque est influencée par différents facteurs :

– Des facteurs subjectifs : le comportement personnel quand le risque se concrétise, le niveau de connaissance qui permet de relativiser les variations de court terme des marchés.

– Des facteurs objectifs : l’environnement familial, les objectifs patrimoniaux et financiers, la durée prévue de l’investissement.

Accepter d’importantes prises de risques = accepter des fluctuations importantes de ses actifs en contrepartie de gains élevés.

Allocation stratégique = Préserver le patrimoine

C’est la répartition entre les différentes classes d’actifs, en fonction des hypothèses émises sur les risques et rendements à long terme.

Des combinaisons de grandes catégories d’actifs sont établies, afin de dégager le niveau de rendement escompté le plus élevé, pour chaque niveau de risque attendu.

L’allocation stratégique est souvent appelée « allocation de référence ».

Les principaux actifs stratégiques :

– action – private equity – obligation souveraine
– matières premières – immobilier – monétaire
– infrastructures – bois et forêt – œuvres d’art
– produits structurés – obligation corporate – vins – or

Allocation tactique = Adaptation aux évolutions des marchés

Il se peut que la composition du portefeuille ne soit pas optimale à un moment donné, étant donné les conditions actuelles des marchés.

L’allocation qui consiste à s’écarter de l’allocation stratégique pour capter les opportunités de marché est appelée l’allocation tactique.

Elle vise à réaliser des arbitrages entres les différents actifs.

L’objectif des écarts tactiques par rapport à l’allocation de référence est de modifier l’allocation en direction de catégories d’actifs et de marchés susceptibles de surperformer le reste du portefeuille à court terme.

Mise en œuvre du portefeuille

Il est important de veiller à déterminer si une modification de l’allocation stratégique des actifs reste utile, dès lors que les coûts de mise en œuvre sont pris en considération.

L’allocation stratégique doit s’effectuer dans un cadre plus large que la vision traditionnelle du bilan patrimonial qui repose généralement sur une approche par les stocks et sur les modes de détention.

L’allocation stratégique doit reposer sur une vision dynamique de l’actif et du passif patrimonial.

Le portefeuille de l’investisseur doit avoir pour principale fonction de le protéger de la survenance d’une série de risques financiers dont il n’a pas obligatoirement connaissances :

risque de marché          risque de liquidité          risque de défaut

risque de change           risque de taux                  risque d’inflation

risque de volatilité

 

img

Edouard BARON

Articles Similaires

Ce qu’il faut savoir sur les simulations de rentabilité

Un arrêté va homologuer d’importants changements. En effet, il est apparu que certains outils de simulation de performances futures présentaient des caractéristiques peu réalistes…note l’AMF. Selon les paramétrages de l’outil de simulation,

continuer la lecture
par Edouard BARON

Repères sur le marché des diamants

Introduction La demande mondiale progresse de 6 %/an. Le marché de l’investissement représente 1 milliard de $. Le marché de la bijouterie représente 60 milliards de $. 1 carat équivaut à 0,20 grammes.

continuer la lecture
par Edouard BARON

Repères sur le marché des terres agricoles

Constat La population mondiale connaîtra une croissance de 40 % à horizon 2050, pour atteindre 9 milliards d’habitants. Les moteurs qui nourrissent le besoin en matières premières des pays émergents ne sont pas uniquement quantitatifs

continuer la lecture
par Edouard BARON

Rejoignez la discussion

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.